Est-ce que je suis, moi ou mes sœurs/cousines/voisines, exposée à un risque ?

J’habite (ou ma sœur/cousine/voisine) en France/en Belgique mais :
Le sais-tu ?
Autrefois, des communautés pratiquaient l’excision en France. Aujourd’hui, après les procès qui ont condamné les exciseuses dans les années 90, la pratique a diminué en France, mais le risque persiste. Par ailleurs, il se peut que l’on excise, encore, dans certains pays d’Europe. Prudence donc, mieux vaut en parler à une personne en qui tu as confiance si tu es suffisamment à l’aise ou avec un professionnel.
Cet été, je pars en vacances (ou ma sœur/cousine/voisine) dans le pays d’origine de mes parents (qui est un pays où l’on pratique l’excision) :
Le sais-tu ?
Les grandes vacances sont souvent l’occasion pour des familles de retourner dans leur pays d’origine et de rendre visite au reste de la famille. Malheureusement, c'est aussi un période à risque pour les jeunes filles françaises qui peuvent y subir une excision, volonté de leurs parents ou volonté de leur famille restée au pays. Parfois, les jeunes filles sont excisées dans le cadre de mariage. En cas de doute sur ton voyage, n’hésite pas à en parler autour de toi à des personnes en qui tu as confiance ou à appeler le 119.
Quand mes parents parlent de ces vacances :
Le sais-tu ?
Si tu as un doute tu peux toujours regarder ton sexe avec un miroir. Il ne faut pas hésiter non plus à en discuter avec le médecin ou l’infirmier-e scolaire. Tu peux aussi prendre un rendez-vous dans un planning familial : c’est anonyme et gratuit. Pour des adresses près de chez toi, regarde ici !
Ma petite sœur va partir dans le pays d’origine de nos parents cet été (qui est un pays où l’on pratique l’excision) pour être présentée à la famille :
Le sais-tu ?
Si tu es inquiète : n’hésite pas à appeler gratuitement le 119 (45 écoutants professionnels se relaient 24h sur 24 pour répondre à tes questions).
Tu as une majorité de réponses A et B
Tu as une majorité de réponses C
Je suis une jeune fille à risque Je suis concernée par les MSF Je suis un·e professionnel·le