Alerte Excision

3 filles sur 10 de parents issus de pays pratiquant les mutilations sexuelles féminines restent aujourd’hui menacées (Excision et Handicap, INED, 2009).

Chaque année des milliers de jeunes filles françaises partent pour le pays d’origine de leurs parents, au moment des grandes vacances. Malheureusement, selon la destination, elles peuvent y subir une mutilation sexuelle. Les jeunes filles concernées ignorent souvent tout de cette pratique, de leurs droits et des moyens de protection.

Alerte Excision : la campagne pour prévenir et protéger les adolescentes françaises

Excision, parlons-en! et son réseau ont lancé la campagne Alerte Excision pour les informer et les orienter vers une protection adaptée. Diffusée une première fois en 2017, puis en 2018, cette campagne a déjà atteint 1 million de personnes en France.

La campagne Alerte Excision repose sur 5 outils dédiés aux adolescentes de 12 à 18 ans ainsi qu’à leur entourage (ami.e.s, personnel encadrant, professeur.e.s, etc). Ces outils sont gratuits et accessibles à tous et à toutes.

1. Des interventions en milieu scolaire

Excision, parlons-en! intervient dans les collèges et les lycées afin de discuter de la thématique et de sensibiliser les adolescent.e.s. Durée d’une intervention : 1 h

En 2017 et 2018 des adolescent.e.s ont accepté de devenir ambassadeur-ices de notre campagne. Elles/Ils ont partagé nos messages, participé à l’événement de lancement de la campagne et créé leurs propres projets sur l’excision.

👉  Si vous souhaitez organiser une intervention dans votre établissement, n’hésitez pas à nous écrire.

2. La sensibilisation grâce à l’audiovisuel

Le deuxième outil de notre campagne Alerte Excision est la vidéo.

2022

2021

2017

Nous utilisons, actuellement, deux courtes vidéos de prévention. Elles ont pour but de faire comprendre la menace en France et d’orienter vers le site internet de la campagne.

3. La campagne d’affichage

Les affiches, comme la vidéo, ont pour but de faire réaliser que l’excision est aussi une réalité pour de jeunes françaises. Ici encore, la campagne d’affichage permet de faire connaître le site internet de la campagne, dédié aux adolescent.e.s.

Les affiches peuvent être téléchargées sur notre site. Elles peuvent ainsi être utilisées dans les établissements scolaires, centre de santé, centre sociaux ou tout autre endroit adapté.

4. Un site internet dédié aux ados

Il permet d’avoir immédiatement accès à l’information de base sur l’excision, d’évaluer le risque pour soi-même ou une connaissance (quizz), de répondre aux questions fréquemment posées et surtout d’accéder aux numéros et aux outils pour alerter sur une situation préoccupante.

5. Un Tchat

Pour offrir aux jeunes filles un espace de discussion 100% sécurisé, anonyme et gratuit, Excision, parlons-en! s’est rapproché de l’association En avant toute(s).

Trois après-midi par semaine (lundi, mardi et mercredi), les jeunes filles à risque, inquiètes ou ayant besoin de parler d’excision (ou leur entourage garçons, comme filles) peuvent cliquer sur le bouton “tchat”, pour ouvrir une discussion instantanée avec une professionnelle, formée pour écouter, conseiller et rediriger vers une structure d’accompagnement si besoin.

En dehors de ces horaires, il est toujours possible d’envoyer un message hors ligne qui sera transmis aux équipes de façon différée.

Une campagne d’ampleur nationale

La campagne Alerte Excision couvre toute la France, grâce à 3 espaces de diffusion : les réseaux sociaux, les médias et l’espace public.

Les réseaux sociaux

Les messages et les outils de la campagne ont pour vocation d’être diffusés et partagés massivement sur les réseaux sociaux via nos comptes, ceux des partenaires, les médias et les influenceurs/influenceuses ayant décidé de soutenir la campagne.

Dès la première année, notre vidéo de sensibilisation a été vue par plus de 200 000 utilisateurs du réseau social Facebook et 18 574 sur notre comte Youtube.

Les médias

Une centaine de parutions médias (62 articles dans Le Monde, Libération, Paris Match, ELLE…., 13 passages radio, 5 passages télé) ont offert de la visibilité à Alerte Excision.

L’affichage dans l’espace public

En 2017 et en 2018, JC Decaux a gracieusement offert 4400 espaces publicitaires (abribus et panneaux) dans toute la France, destinés à accueillir les affiches de la campagne.

En 2018, l’agence MantaSpirit a équipé 25 bus durant 2 semaines avec les affiches dans le département des Hautes-Pyrénées.

En 2022, JC Decaux renouvelle l’initiative, permettant ainsi le retour de la sensibilisation dans l’espace public.

Un dispositif primé

Alerte Excision a reçu le Prix Santé 2017– Droits sexuels et reproductifs du Ministère des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes.

Les partenaires

Excision, parlons-en !, association-plateforme, s’appuie sur une démarche originale de mise en réseau et de partage d’expertise. La validation d’une partie du contenu de la campagne (messages et outils) a donc été le fruit d’une construction collective menée par les membres et associations amies d’Excision, parlons-en! :

Je suis une jeune fille à risque Je suis concernée par les MSF Je suis un·e professionnel·le