Comment se protéger en France et ailleurs ? Quels sont mes droits ?

Quels sont mes droits ?
Le sais-tu ?
Même mineure tu as des droits et tu peux être protégée. Cette pratique va à l'encontre de ton droit à disposer de ton corps. Tu es donc protégée par le code pénal qui assure “le droit à l'intégrité physique des enfants”, c'est à dire le droit au respect de ton corps. De plus tu es protégée par les conventions des Nations Unies des droits de l'Enfant.
Que faire si je pense que cela risque de m’arriver ?
Le sais-tu ?
IL FAUT EN PARLER à une personne en qui tu as confiance. Sache qu’il y a aussi des gens dont c’est le métier. Parles-en à un-e professionnel-le, qu’il soit médecin, infirmier-e, assistant-e social-e, ou adresse-toi au planning familial le plus proche de chez toi (anonyme et gratuit). Ces personnes savent que cette pratique existe et ils ou elles sauront t’aider. Tu peux aussi appeler le 119 qui est un numéro pour aider les enfants/adolescent-e-s en danger. Ce n'est pas parce que tu n’es pas encore adulte que ta voix ne sera pas entendue.
Je suis déjà à l’étranger ou je pars dans quelques jours. Puis-je être protégée ?
Le sais-tu ?
Sais-tu que ? : Tu peux échapper à cette pratique même si tu es à l'étranger, car la loi française s'applique pour les excisions commises en France ou à l'étranger. Si tu dois partir en vacances et que tu es inquiète, tu dois absolument en parler avant le départ aux personnes en qui tu as confiance ou appeler le 119. Si tu en parles, tu seras protégée par des adultes spécialisés qui t'aideront à faire les démarches.
Je suis une jeune fille à risque Je suis concernée par les MSF Je suis un·e professionnel·le