Qu’appelle-t-on l’excision ?

L’excision, aussi appelée Mutilations sexuelles féminines (MSF) ou Mutilations génitales féminines (MGF), recouvre toutes les interventions incluant l’ablation partielle ou totale des organes sexuels externes de la femme ou autre lésion des organes sexuels féminins.

 

 Infibulation

Dessins de Titouan Lamazou dans
son ouvrage « Femmes du monde »

L’Organisation mondiale de la Santé distingue 4 types de mutilations sexuelles féminines :

  • La clitoridectomie : ablation partielle ou totale du clitoris.
  • L’excision : ablation partielle ou totale du clitoris et des petites lèvres, avec ou sans ablation des grandes lèvres.
  • L’infibulation : rétrécissement de l’orifice vaginal par ablation et accolement des petites lèvres et/ou des grandes lèvres, avec ou sans ablation du clitoris.
  • Les formes non-classées de MSF : toutes les autres interventions nocives ou potentiellement nocives pratiquées sur les organes sexuels féminins à des fins non thérapeutiques.

Une question de vocabulaire. Excision ? Mutilation sexuelle féminine ? Mutilation génitale féminine ?

Excision, parlons-en ! utilise parfois indistinctement les termes de « mutilation sexuelle féminine » et « d’excision ». Notre réseau et ses adhérent-e-s sont mobilisé-e-s pour l’abandon de toutes les formes de mutilations sexuelles féminines. Nous utilisons néanmoins parfois le terme « excision » de façon générique, selon les contextes ou le public avec lequel nous dialoguons.

Nous privilégions également le terme mutilations « sexuelles » à celui de « génitales » car il reflète mieux l’ensemble des conséquences de l’acte sur la vie des femmes et intègre, en plus de l’atteinte physique, toutes les dimensions de la sexualité (psychologique, sociologique, anthropologique…).