Vous êtes concernée par l’excision

Você pode congelar a urina para um teste de drogas http://drogaria.pt/cialis/ centro médico geral de Akron

Vous-même ou une personne proche est concernée par l’excision
et les mutilations sexuelles féminines et vous voulez réagir.
Vous n’êtes pas seule et voici les principales pistes pour obtenir de l’aide.

106536Dans un service de santé

Vous serez reçu(e) – en général – par une équipe pluridisciplinaire composée d’un chirurgien, d’un psychologue, d’un sexologue. Ces prestations peuvent être prises en charge par la Sécurité sociale dans le cadre de votre CMU ou de l’AME.

Ces professionnels pourront vous accompagner en cas de problèmes physiques. Ils pourront aussi vous conseiller et vous proposer, si c’est votre souhait, la chirurgie réparatrice, remboursée par la Sécurité Sociale.

Auprès d’un service juridique

Vous trouverez des conseils pour :

  • entamer une procédure judiciaire ;
  • trouver la protection judiciaire à laquelle vous avez droit si vous avez été victime d’excision, sachant que les victimes peuvent engager une action en justice pendant 20 ans après sa majorité, soit jusqu’à l’âge de 38 ans [Article 7 du Code de procédure pénale] ;
  • trouver les moyens pour éviter que votre fille ou une proche ne soit victime d’excision, notamment si elle fait un séjour à l’étranger.

La CAMS ( http://www.cams-fgm.net/  ) peut également être partie civile aux procès.
Des associations spécialisées sur le droit d’asile peuvent également vous conseiller.

Dans un service social

Vous trouverez des soutiens si votre situation vous conduit à quitter votre foyer familial pour fuir un risque d’excision pour vous, votre enfant ou un proche.

Les associations de co-développement

Elles peuvent vous aider à trouver les mesures et les bons arguments pour être sûre que vous même, votre fille ou une proche ne risque l’excision, ni en France, ni lors d’un voyage dans son pays d’origine. Des femmes issues des migrations peuvent aussi vous aider à faire le bon choix, vous encourager et vous soutenir si vous décidez de refuser l’excision contre votre entourage.

En France

cartefrance

Consultez la carte de France
sur le site de la Fédération
Nationale Solidarité Femmes

Le 39 19

Vous pouvez également contacter le 39 19 VIOLENCES FEMMES INFO (appel gratuit d’un téléphone fixe). Des écoutantes professionnelles vous orienteront du lundi au samedi, de 8h à 22h, les jours fériés de 10h à 20h, (sauf les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre)

En Afrique

Le Comité Inter Africain contre les pratiques ayant effet sur la santé des femmes et des enfants est actif dans 28 pays en Afrique. Sur son site – www.iac-ciaf.net – vous pouvez trouver des contacts locaux (http://www.iac-ciaf.net/index.php?option=com_content&view=article&id=24&Itemid=12 ) et connaître les lois en vigueur dans votre pays.

Source principale : Agir face aux mutilations sexuelles féminines de la DRDFE