contact presse

2016

12 avril 2016 : le vernissage du photoreportage « Fuir l’excision : parcours de femmes réfugiées »

Lieu : Mairie du 19eme arrondissement. Paris

Aperçu :

Pour mettre en lumière le combat des femmes qui fuient l’excision, notre photographe Anaïs Pachabézian a suivi dans leur quotidien trois femmes réfugiées en France et ayant quitté leur pays d’origine afin de se préserver elles, ainsi que leurs filles, de l’excision.

Ces photographies et les textes les accompagnant témoignent de parcours, d’une lutte pour la protection de l’intégrité physique face aux nombreux obstacles que constitue l’asile : nostalgie de sa terre d’émigration, confrontation au regard des autres, solitude, complexité des démarches administratives … avec toujours cette brûlante envie de se battre jusqu’au bout.

Soutiens : Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés Paris (HCR- Paris), France Terre d’Asile, Fonds Betto Seraglini for International Justice,  SOS Africaines en Danger, Mairie du 19eme et Taor Communication.

Consulter l’album-photo.

4 février 2016 : « Excision : comprendre et agir »

Lieu : Mairie de Saint-Germain-En-Laye

Aperçu : Chaque année, le 6 février, la communauté internationale se mobilise pour la Journée internationale de tolérance zéro à l’égard des mutilations sexuelles féminines.

En 2016, la Direction Départementale de la Cohésion Sociale des Yvelines, la Délégation Régionale aux Droits des Femmes et à l’Égalité d’Ile-de-France et ses partenaires (Excision, parlons-en !, l’Institut en santé génésique, la Fédération nationale Gams et la Cams), avec le soutien de la Ville de Saint-Germain-en-Laye, ont tenu à rassembler les professionnel-le-s et toute personne intéressée lors d’une rencontre visant à dresser un état des lieux de la situation en France et dans les Yvelines : réalité, actions de terrain, prévention, protection et prise en charge des femmes.

Partenaires : Préfecture de Paris et d’Ile-de-France – Délégation régionale aux droits des femmes et à l’égalité d’Ile-de-France; Préfecture des Yvelines ; Mairie de Saint-Germain en Laye; La CAMS; La Fédération Nationale GAMS; L’Institut en Santé Génésique

Lire le compte-rendu:

13 avril 2015 : Excision et crédibilité de la demande d’asile

Lieu : Institut de droit comparé. Paris

Aperçu : Selon l’étude menée en 2013 par le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR), la France est le premier pays d’asile pour les femmes et les filles victimes de mutilations sexuelles féminines[1]. Entre 2008 et 2011, plus de 20% des demandeuses d’asile en France étaient originaires de pays où se pratique l’excision.

Dans le contexte de la réforme du droit d’asile, l’association Excision, parlons-en ! a organisé une conférence autour de la crédibilité de la demande d’asile dans la continuité de la rencontre organisée en avril 2014 : « Asile et excision : les défis de la protection », qui avait rassemblé 200 participants.

Soutiens : Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés Paris (HCR- Paris)

[1] UNHCR, « Trop de souffrance. Mutilations génitales féminines et asile dans l’Union européenne : une analyse statistique », 2013. Disponible en ligne : http://www.refworld.org/cgi-bin/texis/vtx/rwmain/opendocpdf.pdf?reldoc=y&docid=5163edf14

Lire le compte-rendu. Consulter l’album-photo.

6 février 2015 participation au happening « Non à l’excision ! »

Lieu : Fontaine des innocents. Paris.

Aperçu : Excision, parlons-en ! a participé à l’organisation de la campagne et du happening « Non à l’excision » avec les associations Espoirs et combats de femmes, le GAMS, et Osez le Féminisme. Si l’événement a eu lieu le 6 février, la campagne elle, a commencé le 6 janvier 2015. Elle a consisté sur les réseaux sociaux à promouvoir la prise en photo d’amis, de membres de la famille avec le panneau « non à l’excision ». Elle a remporté un vrai succès auprès du grand public (majoritairement en France et en Guinée) et de quelques personnalités (comme Patrizianna Sparacino-Thiellay, ambassadrice pour les droits de l’Homme).

L’événement quant à lui a eu lieu le 6 février 2015 de 18 à 20h à la Fontaine des Innocents à Paris. Sous forme de happening, il avait pour but de rassembler le plus de personnes possible dans un lieu public et de rendre visible la thématique. Une centaine de personnes ont répondu à l’appel et ont écouté pendant deux heures des discours, témoignages de femmes excisées et chansons d’artistes africains sur le sujet des MSF.

Soutiens : événement co-organisé avec le GAMS, et Osez le Féminisme à l’appel de Espoirs et combats de femmes

Consulter l’album-photo.