contact presse

2015

9 octobre 2015 : Prévention de l’excision en France : le rôle clef des professionnel-le-s

Lieu : Ministère de la santé, des affaires sociales et des droits des femmes

Aperçu : En France on estimait le nombre de femmes ayant subi une mutilation sexuelle à 53 000 en 2007. Aujourd’hui, malgré une prévention accrue et plusieurs articles dans le code pénal définissant l’excision comme un crime passible de 10 ans d’emprisonnement et de 150 000 € d’amende, 30% de leurs filles risquent d’être à leur tour excisées. Ces adolescentes, la plupart du temps excisées lors des vacances d’été à l’occasion d’un voyage en famille dans leur pays d’origine, peuvent être identifiées et protégées par les professionnel-le-s croisant leur chemin dans le cadre scolaire, dans leur parcours de santé…

C’est pourquoi il est impératif, pour lutter efficacement contre les mutilations sexuelles féminines (MSF), de former les différents professionnel-le-s, de les sensibiliser à la thématique, de leur offrir les différents outils existant pour protéger au mieux les adolescent-e-s.

C’est dans ce contexte et à l’occasion de la journée internationale de la fille, célébrée chaque année le 11 octobre, qu’Excision, parlons-en ! a organisé le 9 octobre 2015, au Ministère des Affaires Sociales, de la santé et des droits des femmes, la conférence « Prévention de l’excision en France : le rôle clef des professionnel-le-s »qui a rassemblé près de 200 professionnel-les du monde de l’éducation (assistante sociale, professeurs, conseillers principaux d’éducation (CPE)…) de la santé (infirmières, médecins, sages-femmes…) et juridique.

La matinée s’est organisée autour de trois tables rondes offrant chacune un double point de vue : institutionnel avec une représentante d’un ministère et associatif avec une représentante d’une association membre d’Excision, parlons-en !.

  • Comment sensibiliser en milieu scolaire ?
  • Comment évaluer le risque et agir ?
  • Comment protéger et prévenir le départ ?

Soutiens : Ministère des Affaires sociales, de la santé et des droits des femmes, UNICEF France (bénévoles)

Lire le compte rendu :

4 février 2015 : Prévention de l’excision en France, défis et réponses

Lieu : Assemblée Nationale. Paris.

Aperçu : Afin de faire entrer la thématique des mutilations sexuelles féminines à l’Assemblée Nationale et d’obtenir le soutien de quelques députés à travers la signature de la Charte d’Excision, parlons-en !, l’association a organisé un événement réservé aux députés et à ses adhérent-e-s. L’événement a rassemblé une soixantaine de personne sur la thématique « Prévention de l’excision en France : défis et réponses ».

Les jours suivant l’événement, l’équipe d’Excision, parlons-en ! s’est consacrée à la rédaction du compte rendu reprenant intégralement les propos des intervenants.

Marion Schaefer, présidente d’Excision parlons-en !, a par ailleurs cosigné avec Monsieur Denaja, un article publié sur le site du député.

Soutiens : Fondation Kering

Lire le compte-rendu. Lire l’article  publié sur le site du député Sebastien Denaja .

27 et 28 janvier 2015 : 1ere consultation Internationale sur la prise en charge des femmes excisées.

Lieu : Université Paris-1 Panthéon Sorbonne.

Aperçu : Le colloque « Première consultation internationale sur la prise en charge des femmes excisées » organisé conjointement par l’IDUP (Université Paris-1), le CADIS (EHESS-CNRS, Paris) et Excision, parlons-en ! avait pour objectif d’établir un état des lieux des savoirs et pratiques en Médecine, Santé, et Sexualités sur les mutilations sexuelles féminines.

Le colloque interdisciplinaire a  de la santé perçue des femmes excisées, les outils démographiques de la prévalence des MSF, la standardisation d’outils d’évaluation de la sexualité des femmes excisées, le cadrage et la standardisation des protocoles de soins aux femmes victimes de MSF, la définition d’une offre publique de soins globaux et intégrés, la formation, mobilisation des professionnels de santé et la stratégie de lutte contre la médicalisation des MSF.

Excision, parlons-en ! a partagé sur son site l’article publié dans The Lancet, revue scientifique médicale britannique, publiée à un rythme hebdomadaire par the Lancet Publishing Group.

Lire l‘article.