Les événements

Você pode congelar a urina para um teste de drogas http://drogaria.pt/cialis/ centro médico geral de Akron

Afin de renforcer les compétences de son réseau, l’échange d’expériences et d’ouvrir le débat sur la thématique des mutilations sexuelles féminines sous différents angles, Excision, parlons-en ! organise à intervalles réguliers depuis février 2013 des matinées ou des journées de réflexion. Ces événements rassemblent des spécialistes de la thématique, français et internationaux, et s’adressent selon le format choisi (conférences, colloques, forums) à des publics différents : professionnels, public averti, diaspora, médias, grand public.

En 2016

12 avril 2016 : le vernissage du photoreportage « Fuir l’excision : parcours de femmes réfugiées »

Lieu : Mairie du 19eme arrondissement. Paris

Aperçu :

Pour mettre en lumière le combat des femmes qui fuient l’excision, notre photographe Anaïs Pachabézian a suivi dans leur quotidien trois femmes réfugiées en France et ayant quitté leur pays d’origine afin de se préserver elles, ainsi que leurs filles, de l’excision.

Ces photographies et les textes les accompagnant témoignent de parcours, d’une lutte pour la protection de l’intégrité physique face aux nombreux obstacles que constitue l’asile : nostalgie de sa terre d’émigration, confrontation au regard des autres, solitude, complexité des démarches administratives … avec toujours cette brûlante envie de se battre jusqu’au bout.

Soutiens : Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés Paris (HCR- Paris), France Terre d’Asile, Fonds Betto Seraglini for International Justice,  SOS Africaines en Danger, Mairie du 19eme et Taor Communication.

Consulter l’album-photo.

4 février 2016 : « Excision : comprendre et agir »

Lieu : Mairie de Saint-Germain-En-Laye

Aperçu : Chaque année, le 6 février, la communauté internationale se mobilise pour la Journée internationale de tolérance zéro à l’égard des mutilations sexuelles féminines.

En 2016, la Direction Départementale de la Cohésion Sociale des Yvelines, la Délégation Régionale aux Droits des Femmes et à l’Égalité d’Ile-de-France et ses partenaires (Excision, parlons-en !, l’Institut en santé génésique, la Fédération nationale Gams et la Cams), avec le soutien de la Ville de Saint-Germain-en-Laye, ont tenu à rassembler les professionnel-le-s et toute personne intéressée lors d’une rencontre visant à dresser un état des lieux de la situation en France et dans les Yvelines : réalité, actions de terrain, prévention, protection et prise en charge des femmes.

Partenaires : Préfecture de Paris et d’Ile-de-France – Délégation régionale aux droits des femmes et à l’égalité d’Ile-de-France; Préfecture des Yvelines ; Mairie de Saint-Germain en Laye; La CAMS; La Fédération Nationale GAMS; L’Institut en Santé Génésique

Lire le compte-rendu:

thumbnail of Compte rendu Excision comprendre et agir. 20160402

13 avril 2015 : Excision et crédibilité de la demande d’asile

Le compte-rendu des interventions

Lieu : Institut de droit comparé. Paris

Aperçu : Selon l’étude menée en 2013 par le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR), la France est le premier pays d’asile pour les femmes et les filles victimes de mutilations sexuelles féminines[1]. Entre 2008 et 2011, plus de 20% des demandeuses d’asile en France étaient originaires de pays où se pratique l’excision.

Dans le contexte de la réforme du droit d’asile, l’association Excision, parlons-en ! a organisé une conférence autour de la crédibilité de la demande d’asile dans la continuité de la rencontre organisée en avril 2014 : « Asile et excision : les défis de la protection », qui avait rassemblé 200 participants.

Soutiens : Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés Paris (HCR- Paris)

[1] UNHCR, « Trop de souffrance. Mutilations génitales féminines et asile dans l’Union européenne : une analyse statistique », 2013. Disponible en ligne : http://www.refworld.org/cgi-bin/texis/vtx/rwmain/opendocpdf.pdf?reldoc=y&docid=5163edf14

Lire le compte-rendu. Consulter l’album-photo.

6 février 2015 : participation au happening « Non à l’excision ! »

10608758_663680100420458_6720647918783156830_o

Lieu : Fontaine des innocents. Paris.

Aperçu : Excision, parlons-en ! a participé à l’organisation de la campagne et du happening « Non à l’excision » avec les associations Espoirs et combats de femmes, le GAMS, et Osez le Féminisme. Si l’événement a eu lieu le 6 février, la campagne elle, a commencé le 6 janvier 2015. Elle a consisté sur les réseaux sociaux à promouvoir la prise en photo d’amis, de membres de la famille avec le panneau « non à l’excision ». Elle a remporté un vrai succès auprès du grand public (majoritairement en France et en Guinée) et de quelques personnalités (comme Patrizianna Sparacino-Thiellay, ambassadrice pour les droits de l’Homme).

L’événement quant à lui a eu lieu le 6 février 2015 de 18 à 20h à la Fontaine des Innocents à Paris. Sous forme de happening, il avait pour but de rassembler le plus de personnes possible dans un lieu public et de rendre visible la thématique. Une centaine de personnes ont répondu à l’appel et ont écouté pendant deux heures des discours, témoignages de femmes excisées et chansons d’artistes africains sur le sujet des MSF.

Soutiens : événement co-organisé avec le GAMS, et Osez le Féminisme à l’appel de Espoirs et combats de femmes

Consulter l’album-photo.

En 2015

9 octobre 2015 : Prévention de l’excision en France : le rôle clef des professionnel-le-s

Lieu : Ministère de la santé, des affaires sociales et des droits des femmes

Aperçu : En France on estimait le nombre de femmes ayant subi une mutilation sexuelle à 53 000 en 2007. Aujourd’hui, malgré une prévention accrue et plusieurs articles dans le code pénal définissant l’excision comme un crime passible de 10 ans d’emprisonnement et de 150 000 € d’amende, 30% de leurs filles risquent d’être à leur tour excisées. Ces adolescentes, la plupart du temps excisées lors des vacances d’été à l’occasion d’un voyage en famille dans leur pays d’origine, peuvent être identifiées et protégées par les professionnel-le-s croisant leur chemin dans le cadre scolaire, dans leur parcours de santé…

C’est pourquoi il est impératif, pour lutter efficacement contre les mutilations sexuelles féminines (MSF), de former les différents professionnel-le-s, de les sensibiliser à la thématique, de leur offrir les différents outils existant pour protéger au mieux les adolescent-e-s.

C’est dans ce contexte et à l’occasion de la journée internationale de la fille, célébrée chaque année le 11 octobre, qu’Excision, parlons-en ! a organisé le 9 octobre 2015, au Ministère des Affaires Sociales, de la santé et des droits des femmes, la conférence « Prévention de l’excision en France : le rôle clef des professionnel-le-s », qui a rassemblé près de 200 professionnel-les du monde de l’éducation (assistante sociale, professeurs, conseillers principaux d’éducation (CPE)…) de la santé (infirmières, médecins, sages-femmes…) et juridique.

La matinée s’est organisée autour de trois tables rondes offrant chacune un double point de vue : institutionnel avec une représentante d’un ministère et associatif avec une représentante d’une association membre d’Excision, parlons-en !.

  • Comment sensibiliser en milieu scolaire ?
  • Comment évaluer le risque et agir ?
  • Comment protéger et prévenir le départ ?

Soutiens : Ministère des Affaires sociales, de la santé et des droits des femmes, UNICEF France (bénévoles)

Lire le compte rendu :

thumbnail of Compte rendu 09102015

4 février 2015 : Prévention de l’excision en France, défis et réponses

 

Sandrine Mazetier signe la Charte Excision, parlons-en !

Sandrine Mazetier signe la Charte Excision, parlons-en !

Lieu : Assemblée Nationale. Paris.

Aperçu : Afin de faire entrer la thématique des mutilations sexuelles féminines à l’Assemblée Nationale et d’obtenir le soutien de quelques députés à travers la signature de la Charte d’Excision, parlons-en !, l’association a organisé un événement réservé aux députés et à ses adhérent-e-s. L’événement a rassemblé une soixantaine de personne sur la thématique « Prévention de l’excision en France : défis et réponses ».

Les jours suivant l’événement, l’équipe d’Excision, parlons-en ! s’est consacrée à la rédaction du compte rendu reprenant intégralement les propos des intervenants.

Marion Schaefer, présidente d’Excision parlons-en !, a par ailleurs cosigné avec Monsieur Denaja, un article publié sur le site du député.

Soutiens : Fondation Kering

Lire le compte-rendu. Lire l’article  publié sur le site du député Sebastien Denaja .

27 et 28 janvier 2015 : 1ere consultation Internationale sur la prise en charge des femmes excisées.

COLLOQUE 27 ET 28 JANVIER 2015 LA SORBONNE, PRISE EN CHARGE DES

Lieu : Université Paris-1 Panthéon Sorbonne.

Aperçu : Le colloque « Première consultation internationale sur la prise en charge des femmes excisées » organisé conjointement par l’IDUP (Université Paris-1), le CADIS (EHESS-CNRS, Paris) et Excision, parlons-en ! avait pour objectif d’établir un état des lieux des savoirs et pratiques en Médecine, Santé, et Sexualités sur les mutilations sexuelles féminines.

Le colloque interdisciplinaire a  de la santé perçue des femmes excisées, les outils démographiques de la prévalence des MSF, la standardisation d’outils d’évaluation de la sexualité des femmes excisées, le cadrage et la standardisation des protocoles de soins aux femmes victimes de MSF, la définition d’une offre publique de soins globaux et intégrés, la formation, mobilisation des professionnels de santé et la stratégie de lutte contre la médicalisation des MSF.

Excision, parlons-en ! a partagé sur son site l’article publié dans The Lancet, revue scientifique médicale britannique, publiée à un rythme hebdomadaire par the Lancet Publishing Group.

 Lire l‘article.

En 2014

12 octobre 2014 : Les migrants acteurs de l’abandon de l’excision

10414553_595300007258468_5037632217513234543_n

Lieu : Mairie de Montreuil. Montreuil.

Aperçu : Au lendemain de la Journée internationale des filles, Excision, parlons-en ! a organisé un forum « Les migrants acteurs de l’abandon de l’excision ». Accueilli par la ville de Montreuil, l’événement a mobilisé, entre autres, des associations de la diaspora africaine venues présenter leurs actions de sensibilisation auprès des migrants.

[1] Avis sur les mutilations sexuelles féminines, CNCDH, Paris, novembre 2013.

Consulter l’album-photo.

5 juin 2014 : Excision, comment en parler aux adolescent-e-s ?

 

Lieu : Palais du Luxembourg (Sénat). Paris.

Aperçu : Cette conférence « Excision : comment en parler aux adolescent-e-s ? » – qui s’est tenue au Palais du Luxembourg à Paris (Sénat) – a rassemblée 70 professionnels du secteur. Elle a notamment été marquée par la présence de Marie DERAIN, alors Défenseure des enfants.

Cet événement a été ouvert par Brigitte GONTHIER-MAURIN, Présidente de la Délégation aux droits des femmes et à l’égalité des chances entre les hommes et les femmes du Sénat.
Excision, parlons-en ! a travaillé à la rédaction du compte-rendu de cette conférence peu après l’événement.
Il est disponible ici.

Soutiens : Le Défenseur des droits

Lire le compte-rendu.

8 avril 2014 : Asile et excision, les défis de la protection

08-avril

Lieu : Université Panthéon-Assas Paris II. Paris

Aperçu : La rencontre a rassemblé 200 participantes et participants (avocats, salariés de Cada, assistantes sociales, étudiants) venu-e-s écouter des acteurs de l’Ofpra (Office français de protection des réfugiés et apatrides), de la CNDA (Cour nationale du droit d’asile), du HCR (Haut-Commissariat aux Réfugiés), de France Terre d’Asile ainsi que des juristes et médecins.

La conférence a rencontré un véritable succès, notamment grâce au format « tables-rondes chronologiques », reprenant le chemin parcouru par un demandeur d’asile en France :

  • De l’arrivée sur le territoire à la demande d’asile
  • L’octroi de la protection d’un point de vue juridique
  • Mise en œuvre et suivi de la protection

Soutiens : France Terre d’Asile, la Fédération nationale GAMS, l’OFPRA, l’Université Panthéon-Assas Paris II et l’UNHCR.

Lire le compte-rendu

 6 février 2014 : Excision, les défis de l’abandon

Copyright : Patrick Mourra

Copyright : Patrick Mourra

Lieu : Site Convention du ministère des Affaires étrangères (Paris 15ème)

Aperçu : Intitulé « Excision : les défis de l’abandon », le colloque a constitué le point d’orgue des rencontres organisées par Excision parlons-en !

Le colloque a réuni plus de 350 participant(e)s. Destiné à un public averti (professionnels du secteur humanitaire, bénévoles associatifs, défenseurs des droits humains, étudiants), le colloque international et transdisciplinaire a permis de dresser un état des lieux des réalités actuelles, des avancées et des pratiques, des initiatives en France et dans le monde, pour promouvoir l’abandon de l’excision et comprendre les clés de réussite mais également les freins aux processus d’abandon.

A la tribune, se sont succédés 24 intervenant(e)s, notamment venu(e)s d’Egypte, du Sénégal, du Mali, du Burkina Faso, de la Guinée, de Belgique.

Soutiens : Ministère des affaires étrangères, UNICEF France, UNHCR, France Terre d’Asile, TV5 Monde, Fondation Un monde par tous

L’événement a été soutenu par la présence et la participation de :

  • Najat Vallaud-Belkacem, alors ministre des Droits des femmes et porte-parole du gouvernement ;
  • Pascal Canfin, alors ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères chargé du Développement ;
  • Yamina Benguigui, alors ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères  chargée de la Francophonie ;
  • Christine Lazerges, présidente de la CNCDH, impliquée très tôt aux côtés de la mobilisation, qui s’est exprimée pour rappeler les conclusions de son avis publié en novembre 2013[1].

Une vidéo a été réalisée par les services du ministère des Affaires étrangères à l’issue de la conférence.

Lire le compte-rendu. Consulter l’album photo.

 

En 2013 

7 octobre 2013 : Rencontre autour de Claudia CAPPA de l’UNICEF New York, auteure du rapport mondial sur les mutilations sexuelles féminines

1385083_409579499163854_1487230281_n

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lieu : Ministère du site Convention du ministère des Affaires étrangères (Paris 15ème)

Aperçu : Excision parlons-en ! a invité Claudia Cappa, experte pour l’UNICEF, à présenter l’étude publiée quelques mois plus tôt par l’UNICEF devant 80 acteurs français de haut niveau et avec le soutien d’Hélène Conway-Mouret, ministre déléguée du ministère des Affaires étrangères, chargée des Français à l’étranger.

Programme : Destinée aux expert-e-s et activistes, la rencontre autour de Claudia CAPPA de l’UNICEF New York, auteure du rapport mondial sur les mutilations génitales féminines s’est achevée sur la Signature officielle de la Charte par Michèle Barzach, présidente de l’UNICEF France.

Soutiens : UNICEF France

Consulter l’album-photo.

14 juin 2013 : Conférence de presse « Prévenir les risques d’excision pour les filles et les adolescentes pendant l’été ».

^41D78A5674B9EE9A5A2CD2A67B6D4977855B1F3EB0B8AE57AE^pimgpsh_fullsize_distr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lieu : Université de la Sorbonne à Paris.

Aperçu : Chaque été, des milliers de petites filles et d’adolescentes issues des migrations retournent dans le pays d’origine de leurs parents pour les vacances. Pour certaines, cette période peut être synonyme de risques majeurs, notamment de mariage précoce et/ou forcé, d’excision ou d’autres Mutilations sexuelles féminines (MSF).

Comme l’avait souligné l’étude « ExH : Excision et Handicap » (INED-Paris 1 Panthéon-Sorbonne, 2009), les mutilations sexuelles féminines pratiquées sur le territoire français ont quasiment disparu.
Toutefois, 1/3 des filles de femmes excisées resteraient à risque ! La période estivale est ainsi, souvent, l’occasion de perpétuer et perpétrer ces mutilations.
Face à cette réalité, comment prévenir les risques ? Comment réagir et signaler en cas d’inquiétude ?
Des représentant-e-s, d’institutions et d’associations ont répondu à ces questions lors de la conférence de presse « Prévenir les risques d’excision pour les filles et les adolescentes pendant l’été ».

Soutiens : Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Lire le compte-rendu.

 

8 mars 2013 : conférence et exposition inédite d’œuvres de Titouan Lamazou consacrées à l’excision.

1812_322287634559708_1418382863_n

 

 

 

 

 

 

 

 

Lieu : Mairie du 2eme arrondissement de Paris

Aperçu : Excision parlons-en ! avec le soutien de Jacques BOUTAULT, Maire du 2eme arrondissement de Paris, a organisé une exposition autour des œuvres de Titouan LAMAZOU et les panneaux de sensibilisation élaborés par Tostan France, ainsi qu’un débat sur la thématique « Comment agir pour l’abandon de l’excision ? ».

Le programme :

  • Marine CASAUX-BUSSIÈRE, Tostan France
  • Isabelle GILLETTE-FAYE, Fédération nationale GAMS
  • Aïcha DABALE, Femmes Solidaires[/list_item]
  • Louis GUINAMARD, Excision,parlons-en !

Soutiens : Mairie du 2eme arrondissement de Paris

Consulter l’album-photo.

1er février 2013 : Lancement officiel de l’association et de son site internet.

149438_304862666302205_1508008588_n

 

 

 

 

 

 

 

 

Lieu : Le comptoir général. Paris.

Aperçu : Un mois après l’adoption de la résolution des Nations Unies appelant à mettre fin aux mutilations sexuelles féminines et à l’occasion de la Journée Internationale de tolérance zéro aux mutilations sexuelles féminines; Excision Parlons-en ! a lancé son site internet et ouvert le débat lors d’une conférence de presse qui s’est déroulée au Comptoir Général à Paris.

Soutiens : UNICEF France

Lire le compte-rendu. Consulter l’album-photo.