Le projet de photoreportage

Você pode congelar a urina para um teste de drogas http://drogaria.pt/cialis/ centro médico geral de Akron

« Fuir l’excision : parcours de femmes réfugiées »

Un photoreportage d’Excision parlons-en !

Dans le monde, des femmes (et hommes), conscientes des conséquences désastreuses des mutilations sexuelles féminines sur la santé physique et psychologique, s’opposent à la pratique. En cherchant à s’y soustraire ou à protéger leurs filles, certaines sont contraintes de s’exiler. La pression sociale est en effet parfois trop forte pour qu’elles puissent continuer à vivre dans leur communauté sans qu’elles-mêmes ou leurs filles ne soient excisées.

Selon l’étude menée en 2013 par le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR), la France est le premier pays d’asile pour les femmes et les filles victimes de mutilations sexuelles féminines. Entre 2008 et 2011, plus de 20% des demandeuses d’asile en France étaient originaires de pays où se pratique l’excision.

Qui sont ces femmes qui fuient l’excision les menaçant ou menaçant leur petite fille? Comment vivent-elles ? A quel quotidien font-elles face lorsqu’elles quittent leur terre natale et arrivent dans un pays d’accueil comme la France ?

Afin d’apporter des réponses à ces questions et de donner la parole à ces femmes dont le combat et le courage sont trop souvent ignorés, Excision parlons-en! propose un photoreportage « Fuir l’excision : parcours de femmes réfugiées »

Invitation photoreportage EPE

Nos partenaires sur ce projet:

Logo_Mairie_19e_Noir_RVBTaorlogo - betto_sphere_for international justice_01ftda-ss-site-2csosafricainesLogo HCR petit

 

 

 

 

 

 Lire le bulletin d’information du fonds de donation Betto Seraglini for International Justice: