contact presse

Guinée Bissau : des exciseuses déposent leurs couteaux

Le 20 décembre 2012, alors que les Nations Unies adoptent une résolution visant à intensifier les efforts pour l’abandon de l’excision au niveau mondial, 40 communautés de Guinée-Bissau se  réunissent pour abandonner la pratique. Ce résultat est le fruit d’un travail d’éducation et de sensibilisation mené par Tostan et ses partenaires dans la région de Pirada depuis 2008. L’éducation aux droits humains et à la santé a joué un rôle crucial dans la décision d’abandon, de même que le travail de sensibilisation mené par les anciennes exciseuses, devenues des porte-parole dans le mouvement d’abandon.

Ecouter le reportage réalisé par RFI.



31 janvier 2013

Catégories : International