contact presse

Stratégies et recommandations internationales

Groupe de Travail des Donateurs sur l’excision/mutilation génitale féminine, Plateforme d’action pour l’abandon de l’excision/mutilation génitale féminine (E/MGF) : une question d’égalité des genres, 2008
Ce document pratique résume l’approche programmatique commune déterminée par le Groupe de Travail des Donateurs sur l’excision/mutilation génitale féminine, concernant l’abandon de la pratique.
Lire le document.

OMS, HCDH, ONUSIDA, PNUD, UNCEA UNESCO, UNFPA, UNHCR, UNICEF, UNIFEM, Eliminer les mutilations sexuelles féminines. Déclaration interinstitutions, 2008
Cette déclaration est un appel à tous les États, aux organisations nationales et internationales, à la société civile et aux communautés qui pratiquent les mutilations sexuelles féminines pour qu’ils défendent les droits des filles et des femmes. Elle demande aussi à ces organismes et communautés de concevoir, de renforcer et de soutenir des actions spécifiques et concrètes afin de parvenir à l’élimination des mutilations sexuelles féminines en une génération.
Lire le document.

OMS : Stratégie mondiale visant à empêcher le personnel de santé de pratiquer des mutilations sexuelles féminines, 2010
Cette stratégie mondiale contre la médicalisation des mutilations sexuelles féminines vise un large public de responsables politiques gouvernementaux, de parlementaires, d’organismes internationaux, d’associations professionnelles, de dirigeants communautaires, de chefs religieux, d’ONG et d’institutions diverses.
Lire le document.

Population Reference Bureau, Abandonner l’excision féminine. Prévalence, attitudes et efforts pour y mettre fin, 2002
http://www.prb.org/pdf/abandoningfgc_fr.pdf

Unicef, Centre de recherche Innocenti, Changer une convention sociale néfaste, 2005 : cet outil pratique allie les connaissances tirées de l’expérience de terrain à des théories scientifiques reconnues et prouvées, pour faire le point sur les progrès accomplis et les stratégies à adopter pour l’abandon de l’excision en une génération.
http://www.unicef-irc.org/publications/397

Unicef, Centre de recherche Innocenti, La dynamique du changement social. Vers l’abandon de l’excision/mutilation génitale féminine dans cinq pays africains, 2010
Cette étude de la dynamique sociale qui accompagne l’abandon de l’excision dans cinq pays (Egypte, Ethiopie, Kenya, Sénégal et Soudan) vise à fournir des informations destinées aux mesures politiques et programmes visant l’abandon de la pratique.
http://www.unicef-irc.org/publications/620

OIM« Promouvoir l’abandon des mutilations génitales féminines dans le contexte migratoire »
http://www.iom.int/cms/fr/sites/iom/home/what-we-do/iom-and-gender/activitiesbest-practices/supporting-the-abandonment-of-female-gen.html

Aller plus loin